SOS TIGRE

 

Petite présentation du TIGRE

Le tigre est le plus grand félin du monde. Il se rencontre dans toute l'Asie. L'espèce est divisée en neuf sous-espèces. Parfaitement adapté à son espace naturel c’est l’un des meilleurs chasseurs au monde, il  se nourrit de cerfs ou de sangliers, mais aussi parfois de proie plus grosse comme le buffle. Socialement, cet animal est solitaire, le mâle possède un territoire qui englobe les domaines de plusieurs femelles et ne participe quasiment pas à l'éducation des petits.

Un constat alarmant !

Le Tigre est considéré comme en danger par l'Union internationale pour la conservation de la nature et est protégé sur l'ensemble des pays où il vit. La population de tigre a connu une décrue importante, passant d'une population estimée à 100 000 individus au début du XXème siècle à 7 000 à ce jour. Et oui, en un siècle 93% de l’espèce est MORTE !!! La cause : les chasses, la destruction de son habitat par l’homme, le braconnage et les croyances de la médecine traditionnelle chinoise. A noter que trois sous-espèce ont déjà totalement disparues, à ce jour celle de Bali, de Java et Caspienne.

Les actions menées

Le tigre ne fut inscrit sur la liste rouge des espèces menacées qu’en 1969, il n’en reste alors même pas 2000 individus. L’Inde prit alors conscience de la situation et interdit alors la chasse et le commerce lié à cet animal. Dans la foulé, il créa une quinzaine de réserve naturelle dont une partie est totalement interdit d’accès à l’homme. La WWF emboite le pas en 1972 et finance, grâce aux dons, le déplacement des milliers de petits villages autour de l’immense jungle asiatique, qui était devenue lieu de conflits inutiles et meurtriers entre les hommes et les tigres. Deux ans plus tard, le Népal et le Bhoutan décident de suivre l’exemple de l’Inde. Des campagnes d’information sont alors menées pour sensibiliser les habitants au sauvetage du tigre. Grâce à toutes ces mesures, en 1979 pour la première fois le recensement de l’espèce  augmente depuis la dernière mesure et on annonce le chiffre de 2500 individus. Un résultat encourageant, même si le tigre reste toujours au bord de l’extinction. Enfin, pour sauver le patrimoine génétique les zoos occidentaux et les détenteurs de félins s’organisent, ils créent le plan EEP visant à la pérennisation de l’espèce.  

Rien n’est encore gagné

Dans les pays où vit le tigre, les mentalités restent encore à changer, le braconnage et l’expansion humaine le menace toujours. De plus, en dessous d’un certain nombre d’individu l’espèce risque la consanguinité. A ces menaces spécifiques s’ajoutent les autres au niveau mondial ; Le changement climatique, la pollution ….

Pour faire avancer les choses, parlez-en autour de vous !

Retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×